petite parenthèse...

Publié le par Anne-Sophie

voilà  un article qui n'a rien à voir avec le scrap, mais plutôt avec mon "statut" de maman de jumeaux...  dans  le petit journal de l'association  "Jumeaux et plus" de mon département, une maman de jumeaux a écrit un texte qui est tellement réaliste et vrai que j'en ai eu les larmes aux yeux, je voudrais partager ça avec vous...

"Être parents de jumeaux...

Être parents de jumeaux, c'est vivre quelque chose d'exceptionnel.

Être parents de jumeaux, c'est donner le premier mois de la vie des enfants, de 360 à 480 biberons ou séances d'allaitement. c'est changer aussi le premier mois quelques 450 couches.

Être parents de jumeaux, c'est voir arriver avec soulagement le deuxiéme mois où le nombre de biberons passe à 240 et celui des couches à 300.

Être parents de jumeaux, c'est des nuits sans dormir, des journées sans dormir et encore des nuits sans dormir.

Être parents de jumeaux, c'est la peur de confondre ses enfants ("à qui j'ai donné à manger en dernier?" " à qui j'ai changé la couche tout à l'heure?" )

Être parents de jumeaux, c'est se réveiller en sursaut la premiére nuit où les enfants ont enfin décidé de dormir, persuadé d'avoir oublié de nourrir sa progéniture.

Être parents de jumeaux, c'est supporter les remarques des gens qui vous arrêtent tous les mètres dans la rue le jours où vous sortez votre belle poussette double: "oh qu'ils sont beaux!" "ils sont à vous?" "c'est des vrais ou des faux?" "oh des jumeaux, quelle horreur!" "oh comme ils se ressemblent!"

Être parents de jumeaux, c'est apprendre à sourire en toute circonstance.

Être parents de jumeaux, c'est apprendre à tout organiser et à tout gérer: premier bib à 8h, on recouche les bébés dans la foulée; à 10h premier bain, à10h30 deuxiéme bain, à 11h premiere lessive, à 11h30 premier repas, à 11h45 deuxieme repas...

Être parents de jumeaux, c'est se féliciter, le premier mois, d'avoir eu le temps de prendre une douche.

Être parents de jumeaux, c'est se poser pleins de questions: est-ce que je donne autant d'amour à l'un qu'à l'autre. est-ce qu'il faut alterner le sens des bains? est-ce qu'il faut les scolariser ensemble?

Être parents de jumeaux, c'est être ingenieux: pour aller plus vite pour manger, une seule assiette, une seule cuillère et une bouchée à droite et une bouchée à gauche.

Être parents de jumeaux, c'est regretter parfois le temps où on était célibataire.

Être parents de jumeaux, c'est arriver à faire en une journée, ce que n'importe qui ferait en deux.

Mais être parents de jumeaux, c'est aussi deux fois plus de sourires, de fous rires,
Être parents de jumeaux, c'est recevoir deux fois plus d'amour."

                                                                                  Véronique ARCE-MENSO


Merci à cette maman pour ce joli texte!

Publié dans victor et camille

Commenter cet article

isabelle 16/09/2008 13:59

ce texte est super tellement réeldes jumeaux beaucoup de bonheur c'etait mon reve il s'est réalisé j'ai 2 filles de 11 ans entre autres lolca serait a recommencer je foncerai

brigitte 08/11/2007 12:34

moi j'ai des jumelles de 13 ans
l'adolescence est une autre étape
hihi
bises

Bri

Eléonore 03/11/2007 20:53

En tout cas être tatie de jumeaux c'est:
QUE DU BONHEUR!
2 fois plus de sourires et de bisous et 2 fois plus de calins! Par contre 2 fois plus de manque la semaine à Lyon MAIS 2 fois plus de bonheur le week end quand je revois leurs bouilles et qu'ils se marrent en me revoyant (jcrois qu'ils aiment bien leur tatie!)

Globudelle 03/11/2007 11:21

coucou anso!
suite au post sur le forum je suis venue faire un ptit tour ici et ai vu ce texte!
et bien même après la lecture j'ai toujours envie d'en avoir des jumeaux!
je ne retiens qu'une seule chose: le dernier paragraphe!!!
quoi qu'il en soit félicitations pour ce marathon quotidien!
bisous!

closcrap 01/11/2007 20:50

Coucou ma bichette, je trouve ce texte magnifique. Même si cela fait beaucoup de travail ; le final avec plus de sourires et plus de sourires c'est me semble t-il une belle preuve d'amour.
Bises. Clo.